Imagerie thermique

Détection, reconnaissance et identification

Comme nous l'avons vu précédemment, les résultats des caméras thermiques sont très bons en détection, et ils le sont également en reconnaissance.Sur les images thermiques des pages précédentes, bien que leur résolution ne soit que 384x288, il n'y a aucun problème à discerner une personne marchant entre les voitures.En visionnant la vidéo en direct provenant de la caméra thermique, nous avons cette information bien avant que la caméra en lumière visible n'ait même détecté ce mouvement.

Lorsqu'il s'agit d'identification, il faut faire la différence entre ce que permet une caméra en lumière visible (couleurs et visages) et ce que permet une caméra thermique.Cette dernière permet de distinguer et d'identifier un objet et ses caractéristiques, comme, par exemple, une personne tenant un pied-de-biche à la main. À ce jour, la résolution ne permet généralement pas d'utiliser l'imagerie thermique comme preuve devant un tribunal.Cela signifie qu'une caméra thermique requiert l'aide d'une caméra en lumière visible lorsqu'il faut fournir des preuves irréfutables de couleurs, de visages ou du texte. Utiliser de caméras thermiques s'avère être un avantage dans les cas où il faut préserver la confidentialité, comme dans les écoles par exemple.

Pour en savoir plus sur l'imagerie thermique, téléchargez le livre blanc ici :
http://www.axis.com/files/whitepaper/wp_thermal_cams_67679_en_1605_hi.pdf

Données thermiques