Data : le « superaliment » des Villes Intelligentes

Article
4 mai 2022
« La première révolution industrielle a utilisé l’eau et la vapeur pour mécaniser la production tandis que la deuxième a utilisé l’électricité pour créer une production de masse. La troisième a utilisé l’électronique et la technologie de l’information pour automatiser la production. Maintenant, une quatrième révolution industrielle s’appuie sur la troisième, la révolution numérique qui se produit depuis le milieu du siècle dernier. Elle se caractérise par une fusion de technologies qui brouille les frontières entre les sphères physique, numérique et biologique. » Klaus Schwab Fondateur et président exécutif, Forum économique mondial

À mesure que la population des villes augmente et que les interventions humaines diminuent, l’automatisation ou l’implication numérique deviennent de plus en plus essentielles.  Grâce à ce processus, les données des habitants ou des visiteurs de la ville sont cumulées et celles-ci sont au centre de l’évolution des villes intelligentes. Ces données seront utiles dans la conception des solutions et services adaptatifs. C’est à ce moment que les données deviennent de plus en plus importantes. Il suffit d’imaginer que la 4e révolution industrielle fait progresser la connexion entre les appareils, les logiciels et la biologie, ce que nous appelons le système cyber physique. Ces systèmes profitent de la croissance de la communication et de la connectivité. Ajoutez à cela la révolution technologique comme l’intelligence artificielle, la robotique, la nanotechnologie, la 5G, l’IoT, la blockchain et d’autres protocoles de communication et cela indique le chemin vers un changement social de grande envergure.

Bien que la transformation numérique se produise progressivement et que les humains s’adaptent, nous ne pouvons ignorer l’énorme cumul de données qui se produit à une vitesse exponentielle.

 

Pourquoi collecter des données pour développer une Ville Intelligente ?

Les données sont déjà partout autour de nous comme dans nos maisons équipées d’appareils IoT qui les collectent.

L’IoT est une technologie centrale de la 4ème révolution industrielle et en dehors de nos maisons, c’est un outil puissant pour les villes. À partir des dispositifs et capteurs IoT, les villes peuvent traiter des données pour reconnaître des besoins.

Alors que la population de la ville augmente, les données augmentent en conséquence. Ces données nous permettent d’améliorer la performance des services aux citoyens et résoudre des problèmes récurrents. En effet, la collecte de données nous donne beaucoup d’informations pour mieux nous adapter et répondre aux problèmes de nombreuses villes.

 

Mais comment connecter ce monde numérique avec le monde physique ?

Comme de nombreuses technologies sont à notre disposition, choisir celle qui évoluera avec l’innovation et l’expansion est un chemin vers la durabilité.  Les capteurs se chargent de communiquer et de se connecter à de nombreux systèmes et protocoles pour obtenir un gain d’efficacité et réduire l’impact financier. Voici un exemple qui parlera a beaucoup d’entre nous : le flot de circulation dans la ville. La surveillance de la circulation peut fournir un large éventail d’avantages tels que la réduction de la congestion, le soutien des premiers intervenants, la gravité des accidents et la planification des transports publics. La résolution de tous ces problèmes contribue à réduire les coûts, les émissions de gaz, à améliorer l’expérience des citoyens et, dans certains cas, à sauver des vies.

De nombreuses villes s’attaquent à la congestion routière en obtenant les données des flux de caméras et en transférant les données relatives aux véhicules aux centres de contrôle de la circulation urbaine. Ce processus a pour objectif d’obtenir des améliorations de la circulation urbaine et relève de la convergence technologique dans l’assistance aux conducteurs.

Puisque les caméras offrent une puissance comparable à un ordinateur, nous pouvons penser que l’analyse à bord est un point de départ de la collecte de données pour l’innovation des services municipaux ou la résolution de problèmes.