Axis pointe cinq tendances majeures devant caractériser la vidéosurveillance en 2015

Bruxelles, 2015-févr.-03
This content is available in the following languages: French

Axis Communications est le leader dans le domaine de la technologie de vidéo sur IP. Edwin Roobol, Directeur Régional d’Axis Communications pour la région Middle Europe, a souvent l’occasion de discuter avec les clients et partenaires et prend part à diverses initiatives de la branche, fort de sa connaissance du marché où il est actif depuis 15 ans. Edwin Roobol identifie cinq tendances majeures qui, à ses yeux, caractériseront le marché de la vidéosurveillance en 2015.

Vidéosurveillance-as-a-service (VSaaS)


Le VSaaS a toute son utilité pour la gestion et l’archivage d’images vidéo qui sont stockées dans le cloud par des caméras de surveillance. La vidéosurveillance est en effet un instrument efficace pour prévenir et analyser des infractions et délits commis dans des centres commerciaux, des parkings, des banques, des aéroports ou dans les transports en commun. Partout dans le monde, les inquiétudes en matière de sécurité et les besoins en protection qu’elles suscitent ont contribué à faire littéralement exploser la demande de systèmes de vidéosurveillance. Le marché des enregistreurs et des systèmes de stockage devrait, quant à lui, connaître un certain recul au cours des années à venir en raison de la préférence croissante qui se manifeste en faveur d’un stockage dans le cloud (VSaaS). Un autre aspect intéressant du VSaaS est de permettre aux utilisateurs de compléter la vidéosurveillance par d’autres services, tels qu’une protection renforcée ou une surveillance de processus à distance. Le “cloud computing” procure un certain nombre d’avantages pour le réseau. A savoir: de la redondance, un potentiel d’évolutivité et un déplacement du centre de gravité des frais d’investissement vers les coûts opérationnels.

Analyse, business intelligence (BI) et big data
En 2015 et au-delà, les technologies d’analyse joueront un rôle important dans le secteur de la sécurité, permettant d’extraire des faits significatifs des énormes volumes de données structurées et non structurées (ce qu’on appelle aussi les “mégadonnées” ou “big data”). A l’heure où les caméras réseau sont à même de fournir des images en plus haute résolution et peuvent entrer en jeu n’importe où et à tout moment, les départements chargés de la sécurité collectent un flux accru de données venant de sources plus nombreuses. Les entreprises ont besoin d’un potentiel analytique renforcé pour pouvoir exploiter utilement ces énormes quantités de données. C’est pour cette raison que de nouvelles applications intelligentes voient le jour. Elles sont développées afin de pouvoir identifier et interpréter ces informations de manière largement autonome. De même, ce type d’analyse peut fournir des informations cruciales à l’occasion de crises, du fait que les données pertinentes sont désormais disponibles au moment opportun. Il devient possible de réaliser des économies en corrélant ces données avec d’autres sources d’informations, telles que des données de surveillance, de contrôle d’accès physiques ou des informations concernant les cyber-activités. L’accès aux informations les plus pertinentes devient plus facile. Ce faisant, la révolution IP transforme la caméra de surveillance en instrument d’analyse scientifique particulièrement efficace. Il devient ainsi possible de discerner des comportements ou des corrélations de prime abord invisibles.

Vidéocompression et haut débit

Les technologies de vidéocompression opèrent une réduction des données vidéo et éliminent les redondances de telle sorte à transmettre de manière efficace les images vidéo numériques via le réseau et d’en autoriser un stockage optimal sur des supports de stockage numériques. Ces techniques efficaces de vidéocompression permettent de réduire sensiblement les flux et fichiers de données sans que la qualité visible des données n’en pâtisse ou dans de très faibles proportions. L’amélioration constante des technologies, par exemple en matière de résolution d’image ou de sensibilité lumineuse, a pour effet une production plus importante de données par les caméras. Outre des améliorations apportées à l’actuel algorithme de compression H264, le H.265 s’avère être une technique de compression intéressante qui retient de plus en plus l’attention, en ce compris dans le secteur de la diffusion. Moyennant des conditions adéquates, le H.265 peut réduire sensiblement la bande passante et l’espace de stockage requis. Cette technologie devrait faire également son apparition dans le secteur de la sécurité au cours des prochaines années. Dans un premier temps, elle sera sans doute implémentée en priorité au sein des caméras les plus sophistiquées, synonymes de hautes résolutions. H.264 et H.265 devraient dès lors cohabiter pendant une longue période.

Percée du 4K dans le monde de la sécurité

Nombreux sont les spécialistes du secteur de la sécurité qui estiment que la nouvelle norme HD “4K Ultra HD” constitue une nouvelle étape logique vers des images encore plus détaillées et une extension de la couverture par caméras de protection. Cette année, le 4K devrait effectuer une percée dans le monde de la sécurité. La qualité de l’image revêt, dans ce domaine, une importance toute particulière. Bien que de nom-breux progrès demeurent nécessaires en 4K, le véritable défi consiste toutefois dans l’optimisation de la qualité de l’image afin de garantir une sécurité efficace et ce, indépendamment des conditions de luminosité ou d’autres facteurs environnementaux. L’évolution du secteur repose dès lors largement sur des innovations dans ce domaine - par exemple, des technologies qui améliorent la qualité d’image optique et numérique et qui autorisent le développement d’applications vidéo sophistiquées. Les développements en matière de qualité d’image ont par ailleurs pour effet d’imposer de nouvelles contraintes en termes de ressources. Cela peut avoir par exemple des conséquences sur la bande passante des réseaux ou sur les capacités de stockage. Cela ne fera sans doute que renforcer l’importance des méthodes de compression.

“Internet of Things”

En 2014, l’Internet des Objets ou “Internet of Things” est devenu un thème très actuel dans tous les secteurs, qu’il s’agisse de voitures connectées ou d’équipements “intelligents” tels que des réfrigérateurs, des fours à micro-ondes communicants ou des smartphones. Ce thème restera d’actualité en 2015 et prendra même de nouvelles dimensions. Un nombre croissant de consommateurs et d’entreprises prennent conscience des avantages que présentent des appareils connectés à Internet. Mais par ailleurs, on relève une inquiétude croissante au sujet du sort qui est réservé aux données ainsi transmises et de la “propriété” des données qui sont produites par cet Internet des Objets.


A propos d'AXIS

Axis propose des solutions de sécurité ingénieuses qui contribuent à rendre le monde plus sûr et plus clairvoyant. Leader du marché de la vidéo sur IP, Axis se distingue en innovant constamment dans de nouveaux produits réseau sur plateforme ouverte, grâce à un réseau mondial de partenaires créateurs de valeur pour ses clients.
Entretenant des relations durables avec ses partenaires, Axis leur fait bénéficier d’un savoir-faire et de produits réseau révolutionnaires sur les marchés existants et émergents.
Axis regroupe plus de 1800 employés dans plus de 40 pays et coopère avec un réseau de plus de 70 000 partenaires dans 179 pays. Fondée en 1984, Axis est une société suédoise cotée au NASDAQ de Stockholm sous le titre AXIS.