Enquête Axis Communications / Opinion Way

Antony, 2014-nov.-21
This content is available in the following languages: French

« Les français et la sécurité dans les transports »

  • Le sentiment d’insécurité dans les transports est en léger recul depuis 2013

  • Les Français se déclarent très majoritairement favorables à l’augmentation du nombre de caméras de surveillance

  • Plus d’un tiers (35%) des personnes favorables à l’augmentation des caméras de vidéosurveillance dans les transports accepteraient de payer plus cher leur ticket de transport pour financer l’installation de ces nouveaux équipements.


Véritable sujet de proximité qui touche une majorité des Français, la sécurisation des transports en commun est un objectif majeur pour les entreprises de transports, l’Etat et les collectivités locales. Dans la continuité de l’étude réalisée en 2013, Axis Communications fournit cette année une étude comparative, mettant l’accent sur le sentiment de sécurité des français en milieu public : Quels sont les facteurs leur permettant de se sentir plus en sécurité ? Comment contribuer à renforcer cette perception, quels moyens mettre en oeuvre ?

1. Le sentiment d’insécurité dans les transports est en léger recul


49% des Français prennent régulièrement les transports en commun. Comme observé en 2013 dans la première vague de cette enquête, l’utilisation des transports en commun est sensiblement plus fréquente parmi les jeunes (66%) et les habitants d’Île-de-France (82%). C’est de nouveau le bus qui est le plus emprunté (32%), notamment par les jeunes de moins de 25 ans (48%) et les habitants d’Île-de-France (55%). 21% des Français prennent régulièrement le métro, et notamment 69% des habitants de Paris. 20% des personnes interrogées prennent le train au moins une fois par mois, 14% prennent le tramway et 12% prennent le RER.

Parmi les usagers des transports en commun, près de la moitié (47%) se sentent « souvent » (13%) ou « parfois » (34%) en insécurité lorsqu’ils les empruntent.

Ce chiffre est en léger recul (de 2 points) depuis la vague précédente de cette enquête, en octobre 2013. Comme l’an dernier, le sentiment d’insécurité est plus fort chez les femmes (49% contre 44% des hommes), les jeunes (56% des 18-24 ans, contre 37% des 65 ans et plus), les habitants d’Île-de-France (57%) et les usagers du RER (53%).

Contrairement à la vague précédente, ce sont désormais les moyens humains qui rassurent le plus les voyageurs : 89% des utilisateurs de transports en commun se sentent rassurés lorsque la police est présente dans les transports, soit 4 points de plus qu’en 2013. 86% le sont en présence de vigiles (93% pour les 18-24 ans, pour qui les vigiles sont l’élément le plus rassurant) et 81% le sont en présence de contrôleurs et d’agents d’accueil.

Quant aux éléments matériels, c’est comme l’an dernier l’éclairage qui contribue le plus à améliorer le sentiment de sécurité (87%), tandis que les caméras de vidéo-surveillance (81%) deviennent le deuxième élément matériel le plus important, devant la propreté et l’entretien (77%). L’éclairage est l’élément le plus rassurant de tous pour les inactifs et les personnes de 50 ans et plus. Les caméras de vidéo-surveillance rassurent surtout les femmes, les personnes âgées de 65 ans et plus et les employés.

Tous les autres éléments matériels et humains contribuent à améliorer le sentiment de sécurité d’au moins la moitié des voyageurs, même s’ils semblent un peu moins déterminants : 76% apprécient la présence d’autres passagers, 75% les systèmes d’alarme à disposition des voyageurs, 70% l’affichage des sorties et des correspondances, 64% la présence des conducteurs et 51% l’installation de haut-parleurs.

2. Les Français se déclarent très majoritairement favorables à l’augmentation du nombre de caméras de surveillance


Les Français se montrent, comme l’an dernier, clairement favorables à l’augmentation du nombre de caméras de vidéosurveillance, notamment dans les parkings (91%) et les transports en commun (90%). Ils sont également un peu plus nombreux que l’an dernier à soutenir l’installation de nouvelles caméras dans les lieux publics en ville (84%, +2 points) et sur les routes et autoroutes (76%, +3 points). Comme en 2013, aucun clivage important ne divise les hommes et les femmes ou les différentes catégories professionnelles sur cette question et les personnes âgées de 65 ans et plus sont généralement les plus favorables à cette augmentation.

Sans surprise, les utilisateurs de transports en commun qui se sentent souvent ou parfois en insécurité et ceux qui sont rassurés par la présence de caméras de vidéosurveillance sont sensiblement plus favorables à l’augmentation des caméras, y compris dans d’autres lieux que les transports : 93% des voyageurs qui se sentent plus en sécurité en présence de caméras dans les transports sont ainsi favorables à l’augmentation des caméras dans les lieux publics.


3. Les Français se montrent confiants dans l’efficacité des caméras de surveillance pour dissuader et retrouver les auteurs des troubles dans les transports



Les Français se montrent confiants dans l’efficacité des caméras de vidéosurveillance pour sanctionner les actes malveillants : 87% des personnes interrogées estiment qu’elles sont utiles pour retrouver les responsables d’agressions et 84% les responsables de dégradation. Leur caractère dissuasif convainc 3 Français sur 4 : 74% estiment que la présence de caméras de surveillance fait baisser le nombre d’agressions et 72% qu’elles font décroître les dégradations matérielles.

Plus d’un tiers (35%) des personnes favorables à l’augmentation des caméras de vidéosurveillance dans les transports accepteraient de payer plus cher leur ticket de transport pour financer l’installation de ces nouveaux équipements. Il s’agit notamment des personnes âgées de 65 ans et plus (44%), des personnes dont le foyer gagne au moins 2000 € par mois (39%), des utilisateurs réguliers des transports (38%) et surtout du RER (42%) et des voyageurs qui se sentent en insécurité dans les transports (45%).

A propos d'Axis Communications

Axis Communications propose des solutions de sécurité intelligentes qui contribuent à rendre le monde plus sûr et plus clairvoyant. Leader du marché de la vidéo sur IP, Axis se distingue en innovant constamment dans de nouveaux produits basés une sur plateforme ouverte, grâce à un réseau mondial de partenaires créateurs de valeur pour ses clients. Entretenant des relations durables avec ses partenaires, Axis leur fait bénéficier d’un savoir-faire et de produits réseau révolutionnaires sur les marchés existants et émergents.
Axis regroupe plus de 1600 employés dans plus de 40 pays et collabore avec un réseau de plus de 60 000 partenaires dans 179 pays. Fondée en 1984, Axis est une société suédoise cotée au NASDAQ de Stockholm OMX sous le titre AXIS. Pour plus d’informations sur Axis, rendez-vous sur www.axis.com/fr

Contacts presse

Hélène Luis Arhab / Maëlle Garrido
01.41.11.37.93
helenel@oxygen-rp.com