1. L'infrastructure

Le réseau est la source de déconnexions la plus imprévisible. Commutateurs, routeurs, câbles, proxy… tout dans le réseau entre les émetteurs et les récepteurs affectera à un moment donné la connexion. 

1.1 Gestion du réseau

Des facteurs imprévisibles peuvent causer des problèmes sur le réseau.

Atténuation possible

  • Le lien entre la caméra et le périphérique de visualisation doit avoir un débit garanti.

  • Sur un réseau LAN (Local Area Network), cela peut être fait en s'assurant qu'il y a le moins de sauts possible dans le lien. Le lien ne doit pas être partagé avec d'autres trafics tels que la voix sur IP (VoIP) ou d'autres protocoles qui seront prioritaires par défaut sur la vidéo, ou d'autres services exigeants qui surchargent le lien.
  • Si le lien est sur un réseau WAN (Wide area network), la QoS doit être garantie dans chaque saut, c'est-à-dire les routeurs et les commutateurs. Cela peut également être accompli en louant un itinéraire point à point via votre fournisseur d'accès Internet local.
  • L'utilisation de câbles blindés est recommandée. Selon l'application, les câbles peuvent être affectés par les interférences EMI/RFI/ESI (interférences électromagnétiques, interférences radiofréquences, interférences électrostatiques), également appelées « interférences de signal ». L'isolation à elle seule n'offre aucune protection contre les interférences de signaux. Par conséquent, pour lutter contre les effets des interférences de signaux, un blindage approprié est essentiel.

1.2 Bande passante

Les produits de vidéo sur IP utilisent la bande passante du réseau en fonction de leur configuration. Si vous demandez une vidéo de haute qualité utilisant une compression très faible, le débit augmente sensiblement. Si la bande passante est limitée, le périphérique devra compenser la qualité du flux (réduire le débit) pour correspondre à la bande passante disponible de l'infrastructure réseau, dans certains cas, cela peut entraîner des pertes de paquets.

Atténuation possible

  • Dans un petit système de surveillance impliquant 8 à 10 caméras, un commutateur réseau de base de 100 mégabits (Mbit) peut être utilisé sans avoir à tenir compte des limitations de bande passante.
  • Lors de la mise en œuvre de 10 caméras ou plus, la charge du réseau peut être estimée à l'aide de quelques règles empiriques :
    - Une caméra configurée pour fournir des images de haute qualité à des fréquences d'image élevées utilise environ 2 à 3 Mbit/s de la bande passante réseau disponible.
    - Avec plus de 12 à 15 caméras, pensez à utiliser un commutateur avec un backbone Gigabit. Si un commutateur prenant en charge le Gigabit est utilisé, un adaptateur réseau Gigabit doit être installé sur le serveur qui exécute le logiciel de gestion vidéo.

2. Surcharge du périphérique

La diffusion en continu (streaming) peut être interrompue si le périphérique tombe en panne en raison d'une surcharge. Voici quelques-uns des facteurs qui peuvent provoquer une surcharge du périphérique :

2.1 Facteur 1 - performances du chipset

Il est difficile de prédire exactement combien de flux simultanés, configurés individuellement avec une résolution maximale et une fréquence d'image maximale, un produit vidéo (chipset) fournira dans toutes les situations. La performance globale dépend :

  • de la charge processeur CPU ou de la charge de compression vidéo (selon le chipset) dans le produit vidéo ;
  • du débit total de données (bande passante) du produit et de l'infrastructure réseau ;
  • de la performance client ;
  • de la complexité de l'image ;
  • des conditions d'éclairage.

 

Atténuation possible

  • Du point de vue de l'utilisateur, les éléments suivants sont les paramètres les plus courants susceptibles d'affecter négativement les performances globales :
    - Haute résolution d'image
    - Faible niveau de compression d'image 
    - Mélange de flux Motion JPEG et H.264/H.265
    - De nombreux clients accédant au serveur simultanément
    - Clients accédant simultanément à différents paramètres d'image (résolution, compression, etc.)
    - Utilisation intensive des paramètres d'événement
    - Détection de mouvement activée
    - HTTPS
    - PC client peu performant qui ne décode pas toutes les images
    - Infrastructure réseau limitée ou médiocre. Les trames sont supprimées lorsque le réseau est encombré.
     
  • Lorsque la scène de l'image, le niveau de compression et la méthode de compression sont maintenus constants, une augmentation de la résolution réduit le nombre de flux de fréquence d'image complète ou entraîne une diminution de la fréquence d'image par flux.
  • Vous renseigner sur le chipset vous aidera à comprendre les limites : Si nous prenons un ARTPEC-7 comme exemple. Les résultats des tests de ce chipset montrent qu'il peut fournir près de six flux H.265 simultanés en HDTV 1080p à 30 ips, ou deux flux H.265 en 4K à 23 ips, ou un flux H.265 en 3712x2784 à 20 ips. Sinon, il peut fournir un flux H.265 en 4K à 30 ips et un flux H.265 en 1080p à 30 ips, simultanément.

2.2 Facteur 2 - plusieurs outils d'analyse distribués ou avec stockage

Lorsque de nombreux ACAP sont utilisés, le traitement du processeur est à la limite et peut affecter fortement les performances du périphérique et provoquer des pannes / interruptions indésirables. Ce problème peut également être observé lorsqu'un ACAP est surutilisé et lorsque vous ajoutez plusieurs flux de haute qualité au mélange, ce qui peut également provoquer des pannes et des interruptions indésirables.

Atténuation possible

  • Limitez le nombre d'ACAP utilisés.
  • Pour les caméras multicapteurs/multicanaux comme les produits de la série AXIS F et AXIS P3707-PE, si la détection de mouvement est requise sur plusieurs canaux, il est recommandé d'utiliser la détection de mouvement intégrée (parfois appelée VMD1) à la place, pour les canaux souhaités. VMD1 nécessite moins de puissance de processeur.

2.3 Facteur 3 - requêtes HTTP haute fréquence

Systèmes de gestion vidéo mal configurés envoyant des demandes non-stop que les périphériques ne peuvent pas gérer, et les ressources utilisées par les périphériques.

Atténuation possible

  • Isoler la caméra du VMS serait dans ce cas la première étape du dépannage.
  • Une fois la caméra isolée, un test est nécessaire, ce qui comprend l'extraction d'un flux de la caméra aussi simple que l'utilisation de la vidéo en direct à partir de l'interface Web du périphérique.

3. Dépannage à l'aide des commandes Wireshark ou Vapix

L'application préférée pour prendre une trace réseau à joindre à un dossier d'assistance est Wireshark. Si vous ne l'avez pas installé sur votre PC, vous pouvez le télécharger gratuitement depuis Wireshark . Wireshark vous donne la possibilité de filtrer le trafic à la fois lors de son enregistrement et de sa révision. Les deux peuvent être utiles dans différentes situations.

De plus, lors du dépannage des problèmes de connectivité avec les périphériques Axis (firmware v. 5.x ou version ultérieure), les commandes Vapix suivantes peuvent également être émises via un navigateur Web :

  • http://x.x.x.x/axis-cgi/debug/debug.tgz?cmd=pcapdump&duration=30
    - Génère un fichier de capture de paquets provenant du périphérique lui-même, pour la durée spécifiée en secondes. La capture est au format standard *.pcap, elle peut donc être revue dans Wireshark.
  • http://x.x.x.x/axis-cgi/connection_list.cgi
    - Affiche une liste des connexions/ports TCP/UDP actuellement ouverts.
  • http://x.x.x.x/axis-cgi/pingtest.cgi?ip=y.y.y.y
    - Ping de l'adresse IP spécifiée une fois, puis rapporte le résultat.

4. Ouvrir un dossier d'assistance

Il se peut que les facteurs et les mesures d'atténuation ci-dessus ne permettent pas d'identifier et de résoudre les problèmes réseau. Vous pouvez ouvrir un dossier d'assistance et fournir les informations et données nécessaires ci-dessous.

Remarque : Il est toujours important de tester les périphériques avec la dernière version installée sur une piste LTS ou un support actif si possible.

4.1 Données et informations nécessaires

Remarque : n'oubliez pas d'ajouter le rapport de serveur du périphérique.

Conseil d'assistance : Comment télécharger un rapport de serveur

  • Une description détaillée du problème et quand se produit-il et à quelle fréquence ?
  • Y a-t-il eu une enquête interne du réseau ? Des périphériques réseau ?
  • Une description du réseau et si possible un schéma de topologie du réseau ?
  • Des informations détaillées sur tous les périphériques du réseau ?
  • Les suites de pare-feu et antivirus et, le cas échéant, ont-elles été mises à jour ?
  • Comparer avec d'autres caméras de travail installées ?
  • Wireshark des unités défaillantes et autres unités de travail du réseau ?
  • Vérifier si le problème est le même si l'unité est isolée du réseau ?
  • Informations sur la façon dont l'unité est alimentée.
  • Le nom d'une application tierce (VMS,EMS,…) en cours d'utilisation ?
  • S'il s'agit d'une ancienne ou nouvelle installation, et si des modifications ont été apportées au réseau ?

 

[Veuillez contacter le support technique avec toutes les réponses aux questions et les fichiers joints]

remarque

Remarque

Les caméras Axis fonctionnent comme prévu si elles sont installées conformément au Guide d'installation. En règle générale, le dôme du périphérique doit être orienté vers le sol en cours d'utilisation ou lors du test des périphériques.

Veuillez noter qu'Axis ne peut en aucun cas être tenu responsable de la manière dont la modification de la configuration décrite dans ce guide peut affecter votre système. Si la modification échoue ou si vous obtenez d'autres résultats inattendus, il est possible que vous deviez restaurer les paramètres par défaut.

Le guide ne couvre pas tous les problèmes possibles mais plutôt les plus souvent rencontrés dans les dossiers d'assistance. En tant que client Axis, vous pouvez toujours contacter le Support Axis chaque fois que vous en avez besoin pour tout type de problèmes répertoriés ou non dans ce guide de dépannage.