Video encoders

Encodeurs vidéo autonomes

Illustration montrant comment un petit encodeur vidéo à canal unique peut être positionné à côté d’une caméra analogique dans un boîtier.

Le type le plus courant d’encodeur vidéo est la version autonome, qui offre des connexions monocanal ou multicanaux (quatre, souvent) aux caméras analogiques. Un encodeur vidéo multicanal est idéal dans les situations où plusieurs caméras analogiques sont placées sur un site distant ou à une certaine distance d’une salle de contrôle centralisée. Grâce à l’encodeur vidéo multicanal, les signaux vidéo en provenance des caméras distantes peuvent partager le même câblage réseau, ce qui permet d’en réduire les coûts.

Dans les cas où des investissements ont été effectués dans l’achat de caméras analogiques mais qu’aucun câblage coaxial n’a encore été installé, il est préférable d’utiliser et de positionner des encodeurs vidéo autonomes à proximité des caméras analogiques. Cela permet de réduire les coûts d’installation car il n’est pas nécessaire d’installer des câbles coaxiaux vers un emplacement centralisé, puisque la vidéo peut être envoyée par le biais d’un réseau Ethernet. Cela évite également la perte de qualité d’image qui serait constatée si les vidéos étaient envoyées sur de longues distances par des câbles coaxiaux. Avec les câbles coaxiaux, plus les signaux ont de distance à parcourir, plus la qualité vidéo se dégrade. Un encodeur vidéo produit des images numériques ; il n’y a donc aucune baisse de la qualité d’image en raison de la distance parcourue par le flux vidéo numérique.

Encodeurs vidéo montés sur racks