Camera elements

Le traitement de l’image

Trois fonctionnalités peuvent être prises en charge par les caméras réseau en vue d’améliorer la qualité des images : la compensation de contre-jour, les zones d’exposition et la gamme dynamique étendue.

Compensation de contre-jour

Bien que la fonction d’exposition automatique d’une caméra tente de faire en sorte que la luminosité d’une image apparaisse comme le verrait l’oeil humain, elle peut facilement être trompée. Un fort contre-jour peut plonger les objets au premier plan dans la pénombre. Les caméras réseau équipées de la fonction de compensation de contre-jour tente d’ignorer les zones limitées à fort éclairage, comme si elles étaient absentes. Cela permet de bien voir les objets au premier plan, bien que les zones très lumineuses se retrouvent surexposées. De telles conditions d’éclairage peuvent également être gérées en augmentant la gamme dynamique de la caméra.

Zones d’exposition

Outre la gestion des zones limitées présentant une forte illumination, la fonction d’exposition automatique d’une caméra réseau doit également décider de la partie d’une image qui doit déterminer la valeur d’exposition. Par exemple, le premier plan (en général la partie inférieure de l’image) peut contenir des informations plus utiles qu’un arrière-plan tel que le ciel (en général la partie supérieure de l’image). Les zones les moins importantes d’une scène ne doivent pas déterminer l’exposition globale. Dans les caméras réseau Axis sophistiquées, l’utilisateur a la possibilité d’utiliser des zones d’exposition afin de sélectionner la partie d’une scène (centre, gauche, droite, haut ou bas) qui doit être exposée le plus correctement.

WDR – Wide dynamic range (Gamme dynamique étendue)

Certaines caméras réseau Axis offrent la fonction de WDR afin de gérer une large plage de conditions d’éclairage dans une scène. Dans les endroits extrêmement clairs ou sombres ou en cas de contre-jour lorsqu’une personne se trouve devant une fenêtre très claire, une caméra ordinaire produira une image sur laquelle les objets des zones foncées seront à peine visibles. La gamme dynamique étendue permet de résoudre ce problème grâce à des techniques telles que l’utilisation d’expositions différentes pour les différents objets d’une scène, afin que les objets des zones claires et sombres soient visibles.

Sur la gauche, image sans WDR. Sur la droite, image avec WDR appliqué.

Noise reduction

Any image or video will contain a certain amount of noise, i.e. pixel values that are not correct representations of the scene and that negatively impact the viewing experience, aesthetically or practically. The noise is picked up from a variety of sources including the image sensor and the other electronic components of the camera, but also from the light itself.

Different factors work in favor or against reduced noise levels. For example, high resolution cameras typically have smaller pixels in their image sensors than standard resolution cameras. Smaller pixels are more sensitive to noise, in turn making megapixel and HDTV cameras more sensitive.

To reduce noise is thus a key task in a video surveillance camera. Modern network cameras that offer high processing capacity in their chips are well equipped to analyze and reduce noise levels, even in high resolution and full frame rate conditions. One technique for minimizing noise is built on spatial processing, where a single image frame is analyzed to find pixels that are very different in color or intensity from their surrounding pixels. Another technique is temporal processing, where consecutive image frames are compared to find artifacts in the images that are not static over time and can be regarded as potential noise.

Installation d’une caméra réseau