Les dix principaux défis de l'installation

Infrastructure de câblage

Un câblage réseau mal fait peut entraîner de nombreux problèmes et un problème même mineur peut avoir des conséquences graves sur les opérations.Un câble plié peut interrompre une caméra par intermittence et un connecteur mal serti peut empêcher l'alimentation par Ethernet (PoE) de fonctionner correctement. 

Considérations sur le câblage

Il existe deux normes pour le câblage du réseau :T568a et T568b.Il est très important de NE PAS MÉLANGER les normes T568a et T568b sur le même câble.

Les câbles se distinguent par le débit de données qu'ils peut réellement transmettre.Les spécifications des câbles décrivent également le matériau, les connecteurs et le nombre de fois où chaque paire est torsadée par mètre.La catégorie la plus largement installée est Cat 5e.

  • Cat 5e avec bande passante de 100 MHz
  • Cat 6 jusqu'à 250 MHz
  • Cat 6A jusqu'à 500 MHz
  • Cat 7 jusqu'à 600 MHz
  • Cat 7A avec une plage de fréquence pouvant atteindre 1000 MHz

Les fichiers vidéo sont généralement de grande taille, mais ils doivent quand même circuler sur le réseau aussi rapidement que possible.Il est possible d'utiliser un câblage Cat 5 de bonne qualité pour les réseaux gigabit.Il est recommandé d'utiliser un câblage Cat 5e ou Cat 6 pour la connectivité gigabit, même si vos commutateurs et routeurs de réseau existants n'acceptent que 100 Mbit/s.Cela permettra d'assurer que l'infrastructure de câblage est en place avant de réaliser la mise à niveau gigabit.

Utilisez une bonne longueur de câble

Assurez-vous que votre câblage est conforme aux spécifications de votre équipement.La distance entre un émetteur et un récepteur ne peut pas être supérieure à 100 m au total sans amplification.Lorsque vous installez des prises, n'oubliez pas de prendre en compte la distance entre la prise et l'ordinateur.Une bonne règle pratique est de compter 90 mètres pour les distances sans coupures et dix mètres pour les câbles de raccordement.
Le câblage réseau NE DOIT PAS être installé le long des câbles d'alimentation électrique, à cause du risque d'interférence.Ne suspendez pas non plus le câblage réseau aux dalles du plafond (ce qui peut aller à l'encontre des codes du bâtiment et des règlements anti-incendie).

Il est obligatoire d'utiliser des câbles à paires torsadées blindées (STP) lorsque la caméra est utilisée à l'extérieur ou lorsque le câble réseau est acheminé à l'extérieur.Le câblage STP doit aussi être mis à la terre pour éviter le risque d'interférence.Les câbles torsadés non blindés (UTP) peuvent être utilisés lorsqu'il n'y a pas de risque d'interférence à proximité.Pour plus d'informations sur le choix entre STP et UTP, consultez /files/whitepaper/wp_network_cables_47113_en_1203_lo.pdf

Le câblage réseau utilisant généralement du fil rigide, il ne faut pas tordre les câbles ou trop les plier (rayon de moins de 4 fois le diamètre du câble).N'utilisez pas d'agrafes métalliques pour fixer les câbles et n'enroulez pas les câbles trop serré.

Maintenez les paires ensemble et câblez-les correctement

Il est très important qu'il n'y ait pas plus de 6 mm non torsadés à chaque bout du câble, pour éviter tout impact négatif sur le réseau.Il est essentiel de bien brancher la prise et d'utiliser l'outil de sertissage approprié au type de connecteur

Conditions environnementales

La prise en compte de l'environnement, par exemple du fait que la caméra soit installée à l'intérieur ou à l'extérieur, conditionne le câblage et les connecteurs à utiliser, mais aussi la décision de mettre ou non la caméra dans un boîtier, de la protéger contre les acides, les conditions météo difficiles ou encore la chaleur ou le froid extrême..Consultez également la page  5, Considérations environnementales.

Homologuer l'installation

Dans les réseaux à paire torsadée en fil de cuivre, l'homologation est obtenue grâce à une série complète de tests conformes aux normes établies par la Telecommunications Industry Association (TIA) ou l'International Organization for Standardization (ISO).Ces tests sont effectués à l'aide d'un outil de test spécifique, qui fournit l'information « positif » ou « négatif ».

Figure 1 : Une bonne installation, un boîtier bien structuré avec un code de couleur pour le câblage donnent à l'ensemble un aspect beaucoup plus professionnel et démontre également le respect des normes spécifiques.

Tensions transitoires