Passage à la périphérie de réseau grâce à la plateforme ACAP ou comment SAFR a donné vie à sa vision

Article
10 septembre 2021
Axis a développé l'entreprise autour de partenariats solides. Des distributeurs, des intégrateurs systèmes, des développeurs d’applications, des fabricants à façon et, évidemment, des milliers de fournisseurs, c'est l'écosystème de partenaires bâti autour d'Axis qui apporte innovation et qualité aux clients. Pour SAFR , leader des analyses de vision par ordinateur, il était important de trouver un partenaire qui, non seulement partageait les mêmes valeurs, mais avait par ailleurs créé la technologie qui lui permettrait de réaliser sa vision. Avec Axis, et particulièrement avec la Plateforme d'applications AXIS Camera (ACAP) , l'entreprise a trouvé les deux.  

SAFR (qui se prononce comme « safer » en anglais) fait partie de RealNetworks, une entreprise dont le nom sera familier à la plupart des personnes qui travaillent dans le secteur technologique depuis plus ou moins longtemps. Formée en 1994, l'entreprise RealNetworks a en réalité inventé la diffusion de média vidéo et le plug-in de diffusion de média RealPlayer de l'entreprise et plus tard l'application représentent ce que nombre d'entre nous ont utilisé pour visionner des vidéos en ligne et hors ligne aux tout débuts d'internet.

Nous avons discuté avec Reza Rassool, le directeur des techniques informatiques RealNetworks, pour découvrir les origines de SAFR, comment l'entreprise s'est associée à Axis et les avantages que la Plateforme d'applications AXIS Camera (ACAP) a apportés à l'entreprise.

De la vidéo en continu à l'analyse de vidéosurveillance, le pas n'est pas si grand

Comme l'explique Reza, les graines de SAFR ont été semées à l'occasion d'une initiative interne qui cherchait à intégrer l'utilisation de l'intelligence artificielle (IA) dans toutes les lignes de produits de RealNetworks : « Nous recherchions comment l'IA pourrait améliorer l'efficacité, développer les performances et créer de nouvelles solutions dans tous les domaines de l'entreprise. Parmi celles-ci, on trouve la sauvegarde des pellicules de l'appareil photo des téléphones portables, et également le référencement plus efficace et précis des photos. Nous avons développé une application permettant de référencer les photos en fonction des visages qu'elles contiennent et nous avons découvert qu'elle se classait incroyablement bien en termes de précision par rapport aux solutions comparables. »

Le PDG de RealNetworks, Rob Glaser, a mis Reza au défi de développer l'application pour une utilisation avec les vidéos en direct et en particulier les images créées par les caméras de vidéosurveillance.

C'est à cette époque-là que SAFR a été créée en tant que marque, et le nom est parlant : « Dès le tout début, nous savions que la technologie que nous étions en train de créer serait utilisée pour apporter plus de sécurité aux gens, ce qui nous a soufflé le nom. Nous ne savions pas à ce moment‑là que nous finirions par nous associer à Axis, une entreprise qui place également plus de sécurité (« safer ») au centre de sa vision », affirme Reza.

Grâce à une équipe en Europe travaillant sur le modèle d'IA, Reza et son équipe disposèrent bientôt d'une solution d'analyse basée sur serveur qui référençait les images de visage dans les vidéos en direct avec un très haut degré de précision.

Mais comme Reza poursuit : « Nous avons toujours su que l'application était destinée à être intégrée à la caméra de surveillance elle-même. Bien que cela pouvait être assez déconcertant de passer d'un serveur à la caméra, c'est le genre de défi auquel notre équipe répond. Ce défi correspondait également à notre philosophie de conception d'un code hautement performant : petit et rapide, c'est notre ADN. Le protocole RTSP (Real-Time Streaming Protocol), inventé par RealNetworks, se trouve déjà dans la plupart des caméras. Mais nous devions trouver le bon partenaire disposant de la technologie qui permettrait à notre application de vision par ordinateur de fonctionner en périphérie de réseau. »

Une rencontre entre la technologie et les valeurs

En 2019, Reza et le PDG de RealNetworks Rob Glaser arpentaient les allées du salon international pour la sécurité ISC West et ont été impressionnés non seulement par la technologie Axis lors du salon mais également par l'ouverture de l'entreprise au développement de la toute dernière version de la technologie Axis par des partenaires, ainsi que, et de façon très significative, par les valeurs communes partagées par les deux entreprises.

« Tandis que l'essentiel de la conversation d'origine se concentrait sur la technologie, cela a été également l'occasion de découvrir la philosophie et les valeurs d'Axis, qui représentent un élément essentiel pour nous et le soutien apporté par Axis à ses partenaires de développement », ajoute Reza.

Suite aux rencontres initiales, SAFR a rejoint le programme Partenaire de développement d’applications  d'Axis et grâce à celui-ci, a pu utiliser la Plateforme d'applications AXIS Camera (ACAP).

Avantages à passer en périphérie de réseau

Pour de nombreux partenaires Axis, la création d'applications d'analyse se situant en périphérie de réseau, intégrées à la caméra elle-même, est une proposition attrayante.

SAFR application process
Des caméras plus intelligentes réduisent le coût total de possession, la latence et améliore la précision

Habituellement, dans les analyses basées sur serveur, en raison de la taille des images et dans un effort de réduction des besoins en bande passante, la vidéo est compressée avant le transfert et décodée sur le serveur pour l'analyse.

Cela signifie qu'il faut supprimer certaines informations sur les images, informations qui peuvent affecter le fonctionnement optimal de l'application d'analyse. Dans les analyses en périphérie de réseau, l'un des principaux avantages réside dans le fait que les analyses ont lieu à proximité de la source de l'image.

Plus particulièrement, cela signifie que les analyses s'appliquent à la version complètement « brute » des images, la meilleure qualité possible, affectée par aucune compression, ce qui peut améliorer la précision.

Les analyses basées sur la caméra peuvent également réduire la latence, le temps que prend l'analyse des images et le déclenchement des actions. Dans des scénarios où les secondes peuvent faire une réelle différence sur la sécurité du public, un tel gain de temps peut être essentiel.

De plus, lorsque les analyses s'exécutent dans l'appareil même, seules les données pertinentes sont envoyées sur le réseau. Cela résulte en une significative réduction des coûts de bande passante et de stockage et réduit le recours au décodage vidéo et à du matériel informatique dans un centre de données. Cela réduit également le trafic global sur le réseau et permet à plus de caméras de se trouver sur la même infrastructure réseau. L'évolution d'une solution devient également plus simple : l'ajout de caméras d'analyse supplémentaires est généralement moins compliqué et coûteux que l'ajout de serveurs supplémentaires.

Enfin, dans certains cas d'usage spécifiques, il peut également être important pour des questions de confidentialité qu'aucune image ne quitte effectivement l'appareil pour d'autres systèmes mais simplement des données de sortie.

Soutenir la vision de SAFR alors que de nouveaux cas d'utilisation apparaissent

Reza souligne les avantages de la plateforme ACAP et le travail collaboratif : « Le kit de développement logiciel (SDK) de l'ACAP nous donne accès au matériel Axis et, associé au soutien d'Axis, nous permet d'innover rapidement. En particulier, la capacité de se développer pour la caméra AXIS Q1615-LE Mk III, la première caméra Axis intégrant un module d'apprentissage profond (DLPU), a joué un rôle important dans le passage de notre application d'un serveur à la périphérie de réseau, dans la caméra elle-même. Travailler sur l'application alors que la pandémie évoluait nous a également permis de créer des applications spécifiques adaptées aux changements que nous observions dans le monde. »

Un certain nombre de cas d'usage essentiels ont émergé de la pandémie, et là, l'application de SAFR peut porter immédiatement ses fruits. Le port du masque pour éviter la propagation du virus est à présent obligatoire dans de nombreux environnement, et avec 95 % de précision de détection en cas de port du masque ou non, les applications de SAFR peuvent jouer un rôle central en matière de santé publique.

De plus, comme souligné dans les tendances clés pour 2021, les technologies sans contact ou avec contact réduit connaissent une croissante importante, étant donné leur contribution dans le cadre de la limitation de la propagation du virus et l'impact positif sur la confiance du public. Les solutions de contrôle d'accès basées sur la reconnaissance faciale représentent une méthode rapide et efficace pour accorder l'accès au personnel autorisé sans besoin de contact, et l'application de SAFR est très précise en cas de port de masque ou non.

Deux entreprises qui s'alignent pour créer un monde plus sûr

L'opinion d'Axis sur l'entreprise éthique et sur la façon dont elle souhaite que sa technologie soit utilisée est bien documentée. La vision de l'entreprise de l'innovation pour un « monde plus intelligent et plus sûr » dirige chaque aspect de l'entreprise et sa façon de conduire ses affaires. Cela comprend non seulement la technologie qu'elle développe elle-même, mais également celle de ses partenaires. Axis attend de ses partenaires qu'ils soient transparents sur les utilisations auxquelles sont destinées leurs solutions, afin de garantir l'alignement avec les principes éthiques d'Axis.

Cette approche se reflète au sein des Principes directeurs  SAFR et Reza n'a pas peur d'attaquer de front la nature sensible des applications de l'entreprise : « Nous avons développé ce que nous pensons être l'application de reconnaissance faciale la plus précise pour la vidéo en direct. Le National Institute of Standards and Technology américain (NIST) a également évalué l'algorithme SAFR comme ayant le plus bas niveau de partialité parmi toutes les solutions de reconnaissance faciale. Comme Axis, nous pensons qu'utilisée convenablement et conformément avec nos Principes directeurs, la technologie SAFR peut largement représenter une force du bien pour la société. Mais nous reconnaissons que nous avons la responsabilité de développer la confiance du consommateur en cette technologie. C'est un rôle que nous prenons incroyablement au sérieux.»

Avec l'approfondissement de notre relation avec Axis (d'après nous l'entreprise la plus respectée dans le domaine de la vidéosurveillance) et le travail avec l'ACAP, nous sommes sûrs que non seulement nous allons développer la technologie la plus avancée, mais nous allons également créer des solutions qui s'aligneront sur les valeurs éthiques de nos deux entreprises. »

C'est sans surprise que les avantages irréfutables encouragent de plus en plus de développeurs d’applications tels que SAFR à envisager le transfert des applications existantes en périphérie de réseau ou le développement de toutes nouvelles applications d'analyse qui bénéficient des fonctionnalités d'analyses en périphérie de réseau. L'ACAP représente l'environnement idéal pour explorer les opportunités.

Accès aux outils de développement applicatif ACAP

  • La Communauté des développeurs est ouverte à tous ceux qui s’intéressent au développement de logiciels intégrables aux produits et technologies Axis. Visant à soutenir les développeurs par le partage des idées, la collaboration et l’échange d’informations, la communauté offre à ses adhérents un accès immédiat aux outils nécessaires au développement d’applications ACAP.
  • Si vous adhérez déjà au programme Axis ADP, les outils ACAP les plus récents sont accessibles sur les pages partenaires Axis.
Apprenez-en davantage sur nos outils
AXIS Camera Application Platform