Le contrôle d'accès au sein des villes intelligentes : comment améliorer la sécurité et le quotidien des habitants ?

Article
30 avril 2020
Dans les films, on assiste souvent à des catastrophes où les criminels prennent le contrôle de la ville en piratant le réseau et en modifiant les feux de signalisation pour provoquer des carambolages. Fort heureusement, dans le monde réel, le contrôle d'accès physique fait office de sécurité intégrée afin de limiter l'impact de ces incidents, même après qu'un réseau ait été pénétré.

Avec un nombre croissant de composants IoT dans les villes intelligentes, les processus de cybersécurité doivent travailler de pair avec les systèmes physiques pour défendre les équipements, les salles de contrôle et les serveurs contre les attaques et limiter l'impact d'un incident. La base d'une ville sûre et intelligente est un réseau et une infrastructure de communication solides. Ce système dépend des institutions et des systèmes de contrôle dispersés dans la ville, des installations critiques aux armoires techniques situées dans un parc. Une intrusion dans n'importe lequel de ces lieux peut compromettre la sûreté de toute la ville.

Protéger les infrastructures critiques

En 2014, dans la ville de Portland en Oregon, un jeune homme de 19 ans a été enregistré par des caméras de surveillance alors qu'il urinait dans les réservoirs d'eau potable de la ville. Les autorités ont été obligées de supprimer 143 millions de litres d'eau potentiellement contaminée. La contamination intentionnelle du réseau d'eau potable de la ville, un élément vital pour n'importe quelle métropole, peut causer énormément de dégâts et mettre en danger la santé des citoyens si elle n'est pas détectée à temps. Bien que détecter l'incident grâce au système de surveillance ait été une bonne chose, un système de contrôle d'accès électronique via un badge ou un interphone vidéo ainsi qu'un système de détection d'intrusion auraient pu détecter l’intrus durant son approche et utiliser un système audio numérique pour le dissuader, empêchant ainsi tout incident.

Cette anecdote démontre bien pourquoi toute infrastructure critique située en ville doit être protégée des intrus et autres perturbations afin d'assurer la santé et la sûreté des citoyens. Cela est particulièrement vrai dans les villes intelligentes avec des secteurs et des réseaux interconnectés, où l'accès à un établissement peut être le point d'origine de perturbations dans d'autres secteurs. Il n'y a pas de raison de s'inquiéter, mais il est nécessaire d'être vigilant et conscient du besoin en protection physique des infrastructures essentielles. C'est pourquoi aujourd'hui le contrôle d'accès est une tendance aussi importante au sein du marché et qu'elle prend de l'ampleur encore plus rapidement que la vidéosurveillance..

Mettre à niveau votre système de contrôle d'accès

Toute ville est dotée d'une salle de contrôle, où les processus logiques de contrôle d'accès sont mis en place (p. ex. les permissions d'accès aux ordinateurs et équipements sont protégés par des droits d'accès). Il est impératif de renforcer l'accès physique à cette salle, via l'utilisation d'un système de contrôle d'accès qui utilise la biométrie enregistrée sur le badge. Ces types de mesures de sécurité peuvent empêcher des incidents d'avoir lieu et avant qu'ils ne causent de dégâts importants, ne blessent des individus ou n’endommagent l'environnement.

Dans les lieux critiques, adopter des solutions qui combinent des technologies différentes (comme la vidéo, le contrôle d'accès et l'audio) fournit une solution de contrôle d'accès complètement sécurisée. Utiliser un badge ne suffit pas forcément pour gérer la sécurité de l'entrée d'un site. Il est également important de garantir que la personne utilisant le badge est la bonne personne. Il existe plusieurs options pour améliorer ce processus et confirmer que la personne qui entre est bien autorisée :

  • Combiner la vidéosurveillance et l'image associée au badge physique peut augmenter le niveau de contrôle
  • Un QR code temporaire peut également être associé au badge physique en tant que deuxième élément de contrôle. Sans ces deux éléments, la personne ne peut accéder au site.
  • La reconnaissance faciale peut également être d'une grande aide pour identifier un individu et contrôler l'accès au site.

Sécurité, mais service des citoyens aussi

En plus de sécuriser des services essentiels, il existe de nombreuses possibilités à explorer où le contrôle d'accès peut sûrement être mis au service des citoyens, et certains cas d'utilisation sont décrits ci-dessous :

  • Parking intelligent : Faciliter l'accès aux parkings des bâtiments officiels, des centres commerciaux et des hôpitaux via des QR codes envoyés aux smartphones, afin que l'accès soit plus sécurisé et fluide. Les habitants peuvent se connecter au site de l'institution pour demander l'accès et obtenir une accréditation temporaire. Cela permet d'éviter les voyages superflus, d'économiser en carburant et d'ouvrir immédiatement les zones de parking gratuites pour accéder à d'autres services.
  • Gestion de parking pour personnes en situation de handicap : Pour lutter contre le parking illégal et assurer que seuls les utilisateurs qui ont réellement besoin de places de parking dédiées puissent les utiliser, la solution pourrait être d'équiper ces places de parking d'une barre complétée par un vérificateur de plaque d'immatriculation et d'un badge ou d'un QR code.
  • Gérer l'accès aux centres-villes historiques : Aujourd'hui, l'impact environnemental est une préoccupation majeure, et de plus en plus d'administrations décident de gérer l'accès à ces lieux de façon plus contrôlée, via l'intégration physique de caméras réseaux équipées d'analyses de plaques d'immatriculation ainsi que des bornes. Cela donne accès aux véhicules avec des plaques préenregistrées (pour les résidents) ou de QR codes sur smartphone envoyés par avance aux touristes.
  • Accès aux installations pour les visiteurs et les fournisseurs : Utiliser les QR codes plutôt que les systèmes d'entrée traditionnels peut améliorer la gestion des visiteurs et contribuer à la dématérialisation. Cela réduit les coûts associés aux accréditations physiques traditionnelles (avec un impact moindre sur l'environnement) pour une approche plus intelligente du contrôle d'accès.

La technologie peut jouer un rôle important et souvent déterminant dans la résolution de problèmes urbains. Mais la ville intelligente du futur a plus de chance d'être définie par des améliorations discrètes des infrastructures déjà en place, ainsi que de nouveaux partenariats qui augmentent le bien-être des résidents, plutôt que par de nouveaux développements importants qui ressemblent à des rêves de science-fiction. Le nombre de composants connectés dans les villes continue de croître rapidement et ces dernières se concentrent plus fortement sur l'amélioration des mesures de cybersécurité. Cependant, il ne nous faut pas oublier que la sécurité physique vouée à protéger les infrastructures essentielles ou d'autres zones clés comme les salles de contrôle doit également rester une priorité. Ainsi, les administrateurs de la ville doivent considérer l'amélioration des systèmes de contrôle d'accès par badge déjà en place en ajoutant des fonctionnalités avancées comme des composants vidéo ou audio. Ainsi, la sûreté de la ville intelligente et de ses habitants peut être assurée.

Vous désirez en savoir plus sur le contrôle d'accès ?

Contrôle d'accès avec les avantages de l'accès sur IP ouvert :
Contrôle d'accès IP
Pierre-Edouard
Pour plus d'information, contactez: Pierre-Edouard Roussel, Segment Marketing Specialist, Axis Communications
Téléphone +33 14 096 69 03