La Ville de Châteaurenard renforce son dispositif de vidéosurveillance

Dans le cadre de sa politique de sécurité publique, la commune migre son système analogique vers l’IP intégral

"L’implémentation de ce système a permis d’enregistrer une diminution des actes de vandalisme, l’effet dissuasif des caméras a beaucoup joué", explique Monsieur Seisson, Responsable Informatique de la Ville de Châteaurenard.

The Mission

En 2002, la Ville de Châteaurenard a dû faire face à des problèmes de vandalisme et a vu son quota d’incidents augmenter fortement. Pour faire face à cette recrudescence d’incidents, les élus locaux ont décidé de renforcer la sécurité de la commune. Confortée par le sentiment d’insécurité des habitants et des commerçants, la municipalité a mis en place une série de mesures afin d’endiguer ces phénomènes : doublement des effectifs de la police municipale, achat de véhicule de patrouille et déploiement d’un vaste réseau de vidéosurveillance.

Solution

En 2003, 28 caméras analogiques avaient été installées dans la ville pour assurer notamment la surveillance des parkings publics. En 2006, la municipalité a décidé de faire évoluer et d’améliorer son système existant en y ajoutant des caméras réseau et serveurs vidéo Axis. La Direction Informatique s’est appuyée sur son intégrateur Concept Télécom pour l’assister sur ce projet.

Résultat

Au-delà de l’atteinte des objectifs initiaux, les responsables impliqués dans le projet s’accordent à reconnaître que leur travail est maintenant facilité grâce à la qualité des images saisies en temps réel et enregistrées. Par ailleurs, toutes les garanties ont été obtenues pour assurer une utilisation du système dans le strict respect des libertés individuelles et collectives.

Liens connexes

Domaine public

Partenaires

http://www.camtrace.com