Les dix principaux défis de l'installation

Positionnement des caméras

Lors du positionnement des caméras, plusieurs facteurs doivent être pris en compte. Comme mentionné dans la rubrique Choix des caméras, les objectifs de la surveillance déterminent quel type de caméras utiliser ainsi que leur positionnement.

Pour obtenir une image utile, il ne suffit pas de pointer dans la bonne direction. Il faut également prendre en considération des questions comme l'éclairage (et les contre-jours), les angles de vue, les reflets, les angles morts, et le facteur de zoom pour les caméras PTZ. Parfois, il est plus facile de modifier carrément l'environnement, par exemple en obscurcissant les fenêtres ou en déplaçant les objets à d'autres endroits.

L'emplacement de la caméra est également un facteur de dissuasion important contre le vandalisme. En plaçant une caméra hors de portée tout en haut d'un mur ou au plafond, vous éviterez bien des attaques non préméditées. L'angle de vue peut en être affecté, mais il peut, dans une certaine mesure, être compensé en choisissant un objectif différent.

Objectif de la caméra

L'objectif de chacune des caméras doit également être clairement spécifié. Si le but recherché est d'obtenir une vue d'ensemble d'une zone pour suivre le mouvement de personnes ou d'objets, le positionnement de la caméra doit le permettre.

Si le but de la vidéosurveillance est d'identifier une personne ou un objet, la caméra doit être positionnée et mise au point de manière à obtenir le niveau de détail nécessaire. La police locale peut aussi donner des conseils sur la meilleure manière de positionner une caméra.

Champ de vision

Le moyen le plus rapide de déterminer la distance focale d'un objectif requise pour un champ souhaité consiste à utiliser le calculateur d'objectif en ligne Axis.

Distance entre la caméra et l'objet

Pour calculer la distance entre la caméra et l'objet, utilisez le théorème de Pythagore : a² + b² = c²

Figure 9 : théorème de Pythagore : a² + b² = c²

Grande couverture vidéo avec points de capture

Bien qu'il soit possible d'obtenir une vue d'ensemble d'une scène avec une seule caméra, le niveau de détails peut s'avérer insuffisant pour identifier des individus. Si cela fait partie des objectifs de la surveillance, une caméra supplémentaire peut donc être ajoutée (voir schéma ci-dessous). Il est alors possible d'identifier une personne pénétrant dans la zone.

Figure 10 : Une pièce équipé de deux caméras, l'une fournissant une vue d'ensemble et l'autre surveillant un point de capture. 

Considérations sur l'éclairage et la lumière

Les questions d'éclairage sont cruciales pour bien positionner une caméra. Il est généralement facile et efficace en termes de coûts d'ajouter un éclairage supplémentaire, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur, pour assurer les conditions d'éclairage nécessaires à la capture d'images de bonne qualité.

Lors de l'installation de caméras en extérieur, il est important de connaître les changements de lumière au cours de la journée. Il faut également éviter une exposition directe aux rayons du soleil, car cela peut « aveugler » la caméra et réduire les performances du capteur d'image. Si possible, positionnez la caméra de sorte que le soleil se trouve derrière.

Éviter les contre-jours

C'est un problème classique quand on tente de filmer un objet situé devant une fenêtre. Essayez de repositionner la caméra ou d'obstruer une partie de la lumière. Si le déplacement de la caméra est impossible, ajoutez un éclairage frontal. Les caméras prenant en charge le mode WDR (plage dynamique étendue) gèrent mieux les contre-jours.

Figure 11 : Un contre-jour peut empêcher l'identification du visage d'une personne.

Trajectoire du soleil

Lors de l'installation de caméras en extérieur, il est important de connaître les changements de lumière au cours de la journée. En fin de journée, la caméra située dans le cercle rouge sur la Figure 12 sera face au soleil.
Si l'objectif est de surveiller l'extérieur d'un bâtiment, l'emplacement peut être plus ou moins soumis aux rayons directs du soleil. Placez la caméra à un endroit où les rayons du soleil auront un impact minimal.

Figure 12 : Changement des trajectoires de la lumière au cours de la journée.

Angles des caméras

Les différentes plages ou zones d'une caméra sont décrites dans les figures ci-dessous. La ligne la plus proche de la caméra à la Figure 13 correspond à la hauteur maximale détectable. La ligne jaune correspond à la hauteur minimale détectable. La zone de détection se trouve entre ces deux lignes. Au moment de l'installation d'une caméra, ces facteurs doivent être pris en compte afin de garantir une bonne couverture vidéo.

Figure 13 : les angles morts de la caméra doivent être examinés.

Le champ de vision doit être vérifié à la fois horizontalement et verticalement. Sur des plans au sol, cela vous permettra d'obtenir une vue de la zone en vol d'oiseau. Les vues latérales doivent également être prises en compte pour obtenir une couverture vidéo adéquate.

Figure 14 : le champ de vision doit être vérifié à la fois horizontalement et verticalement.

Angle de la caméra par rapport à l'objet

Lors de l'installation d'une caméra sur une porte ou dans un corridor, il convient d'éviter de la positionner selon un angle trop élevé. Comme illustré ci-dessous, plus l'angle est élevé, plus l'identification des traits d'un visage est difficile. Dans notre exemple, un angle situé entre 10 et 15° donne les meilleurs résultats en termes d'identification. D'un autre côté, un positionnement de la caméra en hauteur dissuade les actes de vandalisme. On en revient toujours aux objectifs de la surveillance : l'identification est-elle nécessaire ou une vue d'ensemble est-elle suffisante ?

Figure 15 : plus l'angle est élevé, plus l'identification des traits d'un visage est difficile.

Documentation