Les dix principaux défis de l'installation

Choix des caméras

Pour réussir son installation, le choix de la caméra est essentiel.De nombreux facteurs doivent être pris en compte : la zone à couvrir et l'angle de vue, les besoins (détection/reconnaissance/identification), les contraintes environnementales, etc.Si la caméra est utilisée dans des conditions difficiles, dans des endroits très sombres ou avec des niveaux élevés de contraste, il faut bien sûr le prendre en compte.

 

Guide de choix d'une caméra réseau :

1.Définir l'objectif de surveillance : vue d'ensemble ou niveau de détail élevé

Les vues d'ensemble donnent une vision globale de la scène et des déplacements de personnes.Les images à haut niveau de détail sont importantes pour l'identification des personnes ou des objets (visages, plaques minéralogiques, surveillance de points de vente).L'objectif de surveillance détermine le champ de vision, le positionnement de la caméra et le type de caméra/objectif utilisé.

2.Surveillance dissimulée ou non

Le type de surveillance influencera le choix des caméras, des boîtiers et des supports, selon qu'elles seront discrètes ou plus apparentes.

3. Zone de couverture

Dans une scène donnée, il faut déterminer le nombre de zones d'intérêt, celles qui devront être couvertes, et si elles sont proches ou non les unes des autres.Ces paramètres détermineront les types de caméras nécessaires et leur nombre.

La couverture d'une zone peut être réalisée par plusieurs caméras fixes ou bien quelques caméras PTZ seulement.Une caméra PTZ peut utiliser son zoom pour donner des images plus détaillées. Elle est aussi capable de surveiller une zone de grande largeur.Cependant, même si une caméra PTZ peut faire un panoramique à 360°, elle ne couvre qu'une partie de la scène à la fois, alors qu'une caméra fixe sera capable de fournir une couverture de cette zone en permanence.La caméra PTZ est exploitée au mieux lorsqu'une équipe visualise le flux vidéo en direct, ou en installant une ronde de contrôle automatique.

Les caméras panoramiques, également disponibles chez Axis, qui donnent un champ de vision à 360°, sont parfaites dans le cas où il faut couvrir une zone large en une seule vue.Ces caméras sont utilisées pour détecter l'activité dans une zone large et suivre les déplacements des gens comme dans un commerce par exemple.

Un autre des avantages de la vidéo sur IP est de permettre au marché de la vidéosurveillance de dépasser les limitations de résolution et de fréquences d'image PAL/NTSC pour visualiser une vidéo en haute résolution avec un niveau de détail excellent.La résolution détermine les applications et les avantages des différentes caméras.Par exemple, pour couvrir deux zones relativement petites et rapprochées l'une de l'autre, il suffit d'une seule caméra mégapixel ou HDTV avec un objectif grand angle au lieu de deux caméras non mégapixels.

4Sensibilité à la lumière et contraintes d'éclairage

Des scènes extérieures nécessitent une caméra avec un objectif auto-iris, comme un DC-iris ou un P-iris. Vous pouvez aussi envisager l'utilisation de caméras jour et nuit pour leur excellente sensibilité à la lumière.Allez-vous avoir besoin d'éclairages supplémentaire en lumière blanche ou IR ?Il faut garder à l'esprit qu'en l'absence de norme industrielle pour la mesure de la sensibilité à la lumière, les spécifications en lux de différentes marques de caméras réseau ne sont pas directement comparables entre elles. 

5.Qualité d’image

La qualité d'image est l'un des aspects les plus importants d'une caméra, mais il est difficile de la quantifier et de la mesurer.Le meilleur moyen de déterminer la qualité d'image consiste à installer différentes caméras et à visualiser la vidéo.Si la capture d'objets en mouvement avec une image de bonne qualité est une priorité, il est important que la caméra réseau utilise la technologie de balayage progressif.

6. Résolution

Pour les applications qui requièrent des images détaillées, les caméras mégapixel ou HDTV peuvent constituer la meilleure option.

7. Compression

La norme de compression vidéo utilisée par les produits de vidéo sur IP Axis est H.264, ainsi que Zipstream, la H.264 la plus efficace, implémentée par Axis C'est cette dernière qui offre les meilleures économies en bande passante et espace de stockage.Les produits de vidéo sur IP Axis prennent aussi en charge Motion JPEG.

8. Audio

Les caméras réseau Axis avec prise en charge audio sont équipées d'un microphone intégré et/ou d'une entrée pour un microphone externe et d'un haut-parleur ou d'une sortie haut niveau pour des haut-parleurs externes.

9. Gestion d'événements et vidéo intelligente

La gestion d’événements est souvent configurée grâce à un logiciel de gestion vidéo et prise en charge par les ports entrée/sortie et les caractéristiques de vidéo intelligente de la caméra réseau ou de l'encodeur vidéo.Enregistrer sur déclenchement à partir des ports d'entrée de la caméra ou par des fonctions de vidéo intelligente permet de faire des économies de bande passante et de stockage.Cela permet aussi aux opérateurs de traiter plus de caméras, puisque celles qui enregistrent sur déclenchement ne nécessitent pas de surveillance en direct à moins qu'une alarme ou un événement se produise.

10. Fonctionnalités de mise en réseau

Les aspects à prendre en considération sont les suivants : technologie PoE, cryptage HTTPS des flux vidéo avant leur transmission sur le réseau, filtrage d'adresses IP (qui accorde ou refuse des droits d'accès à des adresses IP spécifiques), norme IEEE802.1X pour le contrôle de l'accès à un réseau, protocole IPv6 et fonctionnalité sans fil.

11. Interface ouverte et logiciel d'application

Un produit de vidéo sur IP avec une interface ouverte offre davantage de possibilités d'intégration à d'autres systèmes.Il est également important que le produit soit pris en charge par des logiciels d'application et logiciels de gestion qui facilitent l'installation et la mise à niveau des produits de vidéo sur IP.Les produits Axis sont pris en charge par les logiciels de gestion vidéo internes et par une large gamme de solutions logicielles de gestion vidéo fournies par plus de 550 partenaires de développement d'applications.

Une autre considération importante, en dehors de la caméra réseau elle-même, concerne la sélection du fournisseur de produit de vidéo sur IP.Les besoins croissant et évoluant au fil du temps, le fournisseur doit être considéré comme un partenaire à long terme.Cela signifie qu'il est important de sélectionner un fournisseur qui propose une gamme complète de produits et d'accessoires de vidéo sur IP susceptibles de répondre à vos besoins actuels et futurs.Le fournisseur doit également être en mesure de délivrer des services innovants, des mises à niveau et des produits pour le long terme.

Une fois que vous avez pris une décision au sujet de la caméra, il est préférable d'en acheter une et de tester sa qualité avant d'effectuer une commande en grosse quantité.

Déterminer la zone de couverture

Lors de la sélection des caméras, le champ de vision nécessaire doit être défini.Le champ de vision est déterminé par le ratio entre la distance focale de l'objectif et la taille du capteur d'images. Ces données sont spécifiées dans la fiche technique des caméras réseau.

La distance focale d'un objectif est définie par la distance entre l'objectif d'entrée (ou un point spécifique dans un bloc objectif complexe) et le point où les rayons de lumière convergent (normalement le capteur d'images de la caméra).Plus la distance focale de l'objectif est élevée, plus étroit sera le champ de vision (FoV).

On distingue trois types de champs de vision (FoV) :

  • Vue normale : offre le même champ de vision que l'œil humain.
  • Téléobjectif :un téléobjectif est utilisé lorsque l'objet à surveiller est de petite taille ou situé loin de la caméra.Les téléobjectifs disposent en général d’une luminosité inférieure aux objectifs normaux.
  • Grand angle : un champ de vision plus large que dans la vue normale mais avec moins de détails.Un objectif grand angle procure en général une bonne profondeur de champ et des performances acceptables en faible luminosité.Les objectifs grand angle produisent parfois des déformations géométriques, telles que l'effet « fish-eye ».

Figure 4 : Différent champs de vision : vue grand angle (à gauche), vue normale (au centre) et téléobjectif (à droite).

Il est toujours conseillé de prendre un instantané avec la caméra afin de vérifier que la couverture est correcte et la profondeur de champ suffisante.  Comme la profondeur de champ change avec la luminosité, bien répéter cette opération à différents moments de la journée.

Pour vous aider dans le processus de choix, Axis Communications propose un Outil de sélection des produits

Fonctions avancées