Network cameras

Types de caméras réseau

Les caméras réseau peuvent être classées suivant qu’elles sont conçues uniquement pour des utilisations en intérieur ou pour des utilisations en intérieur et en extérieur. Les caméras réseau possèdent souvent un objectif à diaphragme automatique permettant de réguler la quantité de lumière à laquelle le capteur d’images est exposé. Une caméra d’extérieur nécessite également un caisson de protection extérieur, à moins qu’elle ne soit déjà équipée d’une protection. Des caissons de protection sont également disponibles pour les caméras d’intérieur qui nécessitent une protection dans les environnements très humides ou très poussiéreux ainsi que contre le vandalisme ou la détérioration. Certaines caméras disposent de fonctionnalités de protection intégrées contre le vandalisme et la détérioration ; dans ce cas, aucun caisson de protection extérieur n’est nécessaire.

Les caméras réseau, qu’elles soient destinées à une utilisation en intérieur ou en extérieur, peuvent être classées en plusieurs catégories : caméras fixes, caméras dômes fixes, caméras PTZ et caméras dômes réseau PTZ.

Caméras réseau fixes

Une caméra réseau fixe, qui peut avoir un objectif à focale fixe ou variable, est une caméra dont le champ de vision est fixe (normal/téléobjectif/grand angle) une fois montée. Il s’agit du type de caméra traditionnel, où la caméra et la direction dans laquelle elle pointe sont clairement visibles. Ce type de caméra représente le meilleur choix dans les applications où il est préférable que la caméra soit très visible. Le plus souvent, il est possible de changer l’objectif. Les caméras fixes peuvent être placées dans des caissons de protection spécialement conçus pour des installations d’intérieur ou d’extérieur. Visite

Visite caméras réseau fixes Axis.

Caméras dômes réseau fixes

Une caméra dôme réseau fixe, ou mini dôme, se compose essentiellement d’une caméra fixe installée au préalable dans un petit caisson dôme. Elle peut être orientée dans n’importe quelle direction. Son principal atout tient à son design discret et à sa capacité à passer inaperçue, ainsi qu’à la difficulté de déterminer son orientation. Elle dispose également d’une protection contre la détérioration.

L’un des inconvénients des caméras dômes fixes tient au fait qu’elles sont rarement fournies avec un objectif interchangeable, et même lorsque c’est le cas, le choix des objectifs est limité par l’espace disponible à l’intérieur du caisson de protection. Pour pallier cet inconvénient, un objectif à focale variable est souvent fourni afin de pouvoir ajuster le champ de vision de la caméra.

Les caméras dômes fixes Axis sont conçues avec différents types de boîtiers tels que des boîtiers anti-vandalisme et/ou des boîtiers conformes à la norme IP66 pour des installations d’extérieur. Aucun caisson de protection externe n’est nécessaire. Ces caméras sont généralement fixées au mur ou au plafond. Visite caméras dômes réseau fixes Axis.

Covert network cameras

Covert cameras are designed to blend into the environment and be virtually impossible to discover. They can be placed at eye-level at entrances or integrated into things such as ATM machines for discreet or covert surveillance. They can enable close-up shots for identification purposes or overview surveillance. Tampering risks are also reduced.

Using a pin-hole lens, Axis’ indoor/outdoor covert network cameras provide resolutions of up to 1 MP, including HDTV 720p, and come pre-mounted with an Ethernet cable for both power and data. The cameras are ideal for use in retail stores, banks and hospitals.

See covert cameras product range.

Caméras PTZ et caméras dômes PTZ

Une caméra PTZ ou caméra dôme PTZ peut effectuer des opérations de vision panoramique, d’inclinaison et de zoom manuellement ou automatiquement sur une zone ou un objet. Toutes les commandes PTZ sont envoyées sur le même câble réseau que les images vidéo ; aucun câble RS-485 n’est nécessaire, contrairement aux caméras PTZ analogiques. Voici quelques-unes des fonctionnalités qui peuvent être intégrées aux caméras PTZ ou caméras dômes PTZ :

 

  • Stabilisateur électronique d’image. Dans les installations en extérieur, les caméras dômes PTZ avec des facteurs de zoom supérieurs à 20x sont sensibles aux vibrations et aux mouvements causés par le trafic ou le vent. Le stabilisateur électronique de l’image réduit les effets de vibration dans une vidéo. En plus de fournir des images vidéo plus nettes, le stabilisateur électronique de l’image permet de réduire la taille de fichier des images compressées, et par conséquent d’économiser de l’espace de stockage.
  • Masquage de confidentialité. Le masquage de confidentialité, qui permet de bloquer l’enregistrement ou la visualisation de certaines parties d’une scène, est disponible avec certains produits de vidéo sur IP. Dans une caméra PTZ ou une caméra dôme PTZ, cette fonctionnalité permet de conserver le masquage de confidentialité même durant le changement de champ de vision de la caméra, le masquage se déplaçant avec le système coordonné.
  • Positions prédéfinies. De nombreuses caméras PTZ et caméras dômes PTZ permettent de programmer un certain nombre de positions prédéfinies (généralement entre 20 et 100). Une fois ces poEsitions configurées dans la caméra, l’opérateur peut aisément et rapidement passer d’une position à la suivante.
  • E-flip (Retournement électronique). Lorsqu’une caméra dôme PTZ est fixée au plafond et utilisée pour suivre un individu (par exemple dans un magasin), il y a des moments où cet individu passe juste sous la caméra. Sans la fonctionnalité de retournement électronique, les images apparaîtraient alors à l’envers. Avec cette fonctionnalité, les images subissent une rotation de 180 degrés. Cette rotation s’effectue automatiquement, sans que l’opérateur ne s’en aperçoive.
  • Auto-flip (Retournement automatique). Les caméras PTZ, contrairement aux caméras dômes PTZ, n’offrent normalement pas de vision panoramique continue à 360 degrés, en raison de la butée mécanique qui les empêche de suivre un mouvement circulaire continu. Toutefois, grâce à la fonction de retournement automatique, une caméra réseau PTZ peut instantanément retourner la tête de caméra de 180 degrés et continuer à filmer en panoramique au-delà de son point zéro. La caméra peut ensuite continuer à suivre une personne ou un objet qui passe, dans quelque direction que ce soit.
  • Auto-tracking (Suivi automatique). La fonction de suivi automatique est une fonction de vidéo intelligente qui détecte automatiquement une personne ou un véhicule en mouvement et le suit dans la limite du champ d’action de la caméra. Le suivi automatique est particulièrement utile dans les situations de vidéosurveillance automatique où la présence occasionnelle de personnes ou de véhicules impose une attention particulière. Elle réduit sensiblement le coût d’un système de surveillance, car moins de caméras sont nécessaires pour couvrir une scène. Elle accroît également l’efficacité de la solution, puisqu’elle permet à une caméra PTZ ou une caméra dôme PTZ d’enregistrer des zones d’une scène qui présentent une activité.

Bien que les caméras PTZ et les caméras dômes PTZ puissent partager certaines fonctionnalités, il convient de noter les différences suivantes : 

  • Les caméras réseau PTZ ne disposent pas de fonction de panoramique à 360 degrés, à cause de la butée mécanique. Cela signifie qu’elles ne peuvent pas suivre une personne se déplaçant dans un cercle continu autour de la caméra. Seules exceptions : les caméras PTZ qui possèdent la fonction de retournement automatique, telles que la caméra réseau PTZ AXIS 215.
  • Les caméras réseau PTZ ne sont pas conçues pour un fonctionnement automatique continu (ou « tour de garde »), dans lequel la caméra se déplace automatiquement d’une position prédéfinie à la suivante.

Caméras réseau PTZ mécaniques

Les caméras PTZ mécaniques sont principalement utilisées en intérieur et dans les applications avec opérateur humain. Le zoom optique sur les caméras PTZ va généralement de 10x à 26x. Une caméra PTZ peut être fixée au mur ou au plafond. 

Caméras réseau PTZ non mécaniques

Une caméra réseau PTZ non mécanique, telle que l’AXIS 212 PTZ et sa version résistante au vandalisme (voir plus haut), offre des fonctions de vision panoramique, d’inclinaison et de zoom instantanés sans pièce mobile ; il n’y a donc aucune usure. Avec un objectif grand angle, elle offre un champ de vision plus large qu’une caméra réseau PTZ mécanique.

Une caméra PTZ non mécanique utilise un capteur d’images mégapixel et permet à l’opérateur d’effectuer un zoom instantané sur n’importe quelle partie de la scène, sans perte de résolution de l’image. Pour cela, la caméra présente une image d’ensemble en résolution VGA (640x480 pixels), bien qu’elle capture une image à résolution beaucoup plus élevée. Lorsqu’il lui est demandé de zoomer sur une partie de l’image d’ensemble, la caméra utilise la résolution mégapixel d’origine pour fournir un rapport 1:1 complet en résolution VGA. L’image agrandie résultante offre ainsi un niveau de détails élevé tout en conservant la netteté. Avec un zoom numérique normal, l’image agrandie perd souvent en détail et en netteté. Une caméra PTZ non mécanique est idéale pour les installations murales discrètes. Visite caméras réseau PTZ Axis.

Caméras dôme réseau PTZ

Les caméras dôme réseau PTZ peuvent couvrir une large zone tout en offrant une grande flexibilité en matière de fonctions panoramique/inclinaison/zoom. Elles permettent d’effectuer un panoramique continu sur 360 degrés et une inclinaison allant généralement jusqu’à 180 degrés. Les caméras dômes PTZ sont parfaites pour des installations discrètes en raison de leur design, de leur fixation (particulièrement avec les fixations au plafond) et de la difficulté à distinguer l’angle de vision de la caméra (le boîtier du dôme peut être transparent ou opaque).

Une caméra dôme réseau PTZ possède également toute la robustesse nécessaire pour un fonctionnement en continu en mode « tour de garde », dans lequel la caméra se déplace automatiquement d’une position prédéfinie à une autre dans un ordre prédéterminé ou de manière aléatoire. Il est normalement possible de configurer et d’activer jusqu’à 20 tours de garde à différentes périodes de la journée. En mode Tour de garde, une caméra dôme réseau PTZ peut couvrir une zone où 10 caméras réseau fixes seraient normalement nécessaires. Le principal inconvénient est qu’un seul lieu peut être surveillé à la fois, laissant ainsi les neuf autres positions sans surveillance.

Le zoom optique des caméras dômes PTZ va généralement de 10x à 35x. On les utilise souvent dans les situations où un opérateur est employé. Ce type de caméra est souvent fixé au mur ou au plafond en intérieur, ou sur un poteau ou un mur en extérieur.

Caméras réseau thermiques

L'image sur les caméras réseau thermiques est créée à partir de la chaleur irradiée par les objets. Les images sont généralement produites en noir et blanc, mais peuvent être artificiellement colorées pour distinguer plus facilement les différentes nuances. Les images thermiques sont de meilleure qualité lorsqu'il existe de grandes différences de température dans une scène. Plus un objet est chaud, plus il est visible sur l'image thermique.

Les caméras thermiques sont idéales pour la détection de personnes, d'objets et d'incidents dans l'ombre, l'obscurité totale ou d'autres conditions difficiles, par exemple la présence de fumée ou de poussière. Les caméras sont principalement utilisées pour détecter des activités suspectes car elles ne permettent pas une identification fiable. Elles complètent par conséquent les caméras réseau classiques dans une installation de surveillance. Les caméras thermiques peuvent être utilisées pour la protection de périmètres ou de zones. Elles représentent une alternative puissante et rentable à la détection d'intrusion par fréquence radio, aux clôtures électriques et aux projecteurs. Dans l'obscurité, elles assurent une surveillance discrète puisqu'elles n'ont pas besoin de lumière artificielle. Dans les espaces publics, les caméras thermiques peuvent aider à sécuriser les zones dangereuses ou hors-limite telles que les tunnels, les voies ferrées et les ponts. Les utilisations intérieures comprennent la gestion de la sécurité et des situations d'urgence. Elles permettent de détecter les humains à l'intérieur d'un bâtiment que ce soit après les heures de bureau ou pendant les situations d'urgence, par exemple en cas d'incendie. Les caméras thermiques sont souvent utilisées dans des bâtiments et des zones à haute sécurité, par exemple les centrales nucléaires, les prisons, les aéroports, les pipelines et les tronçons ferroviaires sensibles.

Une caméra thermique nécessite une optique spéciale car le verre ordinaire bloque le rayonnement thermique. La plupart des objectifs de caméra thermique sont réalisés à l'aide de germanium. Le germanium laisse passer la lumière infrarouge et les radiations thermiques. La distance de détection d'une caméra thermique dépend de son objectif. Un objectif grand angle autorise un champ de vision plus large mais une plage de détection plus courte qu'un téléobjectif qui assure une détection à plus longue portée avec un champ de vision plus étroit.

La sensibilité d'une caméra thermique au rayonnement infrarouge est exprimée en valeur NETD (Noise Equivalent Temperature Difference : Différence de température en équivalence bruit). Plus cette valeur est faible, plus la sensibilité au rayonnement infrarouge est élevée.

Les technologies d'imagerie thermique, qui ont été à l'origine développées pour l'usage militaire, sont réglementées. Pour qu'une caméra thermique soit librement exportée, la fréquence d'images maximale ne doit pas dépasser 9 images par seconde (ips). Des caméras thermiques dont la fréquence d'images atteint jusqu'à 60 ips peuvent être vendues au sein de l'UE, en Norvège, en Suisse, au Canada, aux États-Unis, au Japon, en Australie et en Nouvelle-Zélande à condition que l'acheteur soit enregistré et puisse être identifié. Voir Gamme de caméras thermiques.

Cameras réseau jour/nuit